FR EN

Gorges du Verdon & Lac de Sainte-Croix

Le Verdon.

Verdon, le bien nommé : sa couleur unique vert émeraude, causée par des algues microscopiques, dispense de s'interroger sur son étymologie.


Le verdon, une couleur émeraude unique. Il prend sa source à 2819 mètres d'altitude, près du col d'Allos, au massif des Trois Evêchés. Son cours s’interrompt lorsqu’il se jette dans la Durance après un parcours d’environ 175 kilomètres entre Colmars-les-Alpes et Vinon sur Verdon. Le Verdon sert de frontière entre les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var. La portion la plus célèbre de son cours se situe entre Castellane et Sainte-Croix, lorsque transformé en flots impétueux, ses eaux vont creuser les Gorges du Verdon, un haut lieu du tourisme ! A la sortie de ces gorges, le touriste découvrira le lac de Sainte-Croix, créé en 1973 par le barrage du même nom.

Le Musée de la préhistoire, à Quinson, montre que les rives du Verdon furent fréquentées dès les premiers âges.

Cinq barrages régulent désormais le cours du Verdon, afin d’assurer des réserves d’eau pour la basse Provence, mais aussi pour assurer une production électrique, notamment avec le barrage de Sainte-Croix. Le premier de ces barrages à voir le jour sera celui de Castillon, en 1949, suivi par celui de Chaudanne en 1952. Suivront les barrages de Gréoux (1967) puis le plus important de ces ouvrages, le barrage de Sainte-Croix en 1975. Celui-ci donnera naissance au lac de Sainte-Croix. Enfin, le dernier barrage sera érigé à Quinson, lui aussi au cours de l’année 1975, mais il donnera naissance à une retenue d’eau beaucoup moins importante.
Notre dame de Baudinard, magnifique chapelle d'origine romane.

Les Gorges du Verdon.

Les Gorges du Verdon sont une des plus belles merveilles naturelles d’Europe, formées là où rivière verte et bleu du Verdon coupe à travers les plateaux des pierres de chaux de Haute Provence.


Les Gorges du Verdon, le Grand canyon d’Europe. Bien souvent appelé le Grand canyon d’Europe, ce spectaculaire canyon a plus de 40 km de long et à certains endroits plus de 1000m de profondeur. Il est propice à l'escalade et aux sports d'eau vive. Les falaises abruptes sont percées de grottes aux noms évocateurs : la Baume aux Bœufs, la Baume aux Hirondelles, La Baume aux Pigeons, une des nombreuses grottes au noms évocateurs. la Baume aux Pigeons...


La création du Musée de la préhistoire des Gorges du Verdon, a été motivée par la richesse du patrimoine archéologique découvert sur les rives du Verdon. qui ont été, pendant plus d’un million d’années, le territoire privilégié des hommes de la préhistoire. Le gisement majeur en est "la Grotte de la Baume Bonne" de Quinson qui s’ouvre à 50 mètres au-dessus du cours de la rivière. Toutes les grandes étapes de la vie de l’homme en Provence y sont représentées.

Un parc naturel exceptionnel ! Pourtant plus petit que le grand Canyon d’Arizona, le grand Canyon du Verdon est profond, compact, sauvage et beau. Les Gorges et le lac sont dans un parc naturel, il y a eu plusieurs programmes sur les dernières années pour réintroduire la faune sauvage, comme les aigles et vautours.

Le long d'une partie des gorges, les sentiers Martel ou Vidal par exemple, ouvrent des perspectives de randonnées exaltantes, pour un tourisme sportif, mais certaines portions de ces sentiers mythiques réservées à des randonneurs aguerris.
Le sentier Martel (GR 4) doit son nom à Edouard Martel, le spéléologue qui fut chargé, en août 1905, d'explorer le fond du canyon pour étudier l'aménagement hydroélectrique du Verdon.
Le sentier Martel (GR4) L'autre possibilité, plus paisible, de profiter des gorges du Verdon, c'est d'emprunter la route des Crêtes ou la route de la Corniche Sublime. En voiture, vous pourrez ainsi suivre les gorges du Verdon en prenant le temps de vous arrêter dans des endroits aménagés qui vous permettront d'admirer le Point Sublime, l’Etroit du Baou Béni, le balcon de la Mescla (au confluent Verdon-Artuby)...

Du belvédère du Galetas, à l'extrémité sud du Grand Canyon des gorges du Verdon, vous jouirez en plus d’une vue splendide du Verdon débouchant enfin dans le Lac de Sainte-Croix.

Jean Giono disait des gorges du Verdon : « Le pays est d'une telle variété qu'il défie l'unité. Rien de ce qu'on peut voir ailleurs ne se trouve ici. Les qualités de ce pays sont des qualités de lumière, à mesure que les heures de votre voyage se déroulent, vous quittez un village rose pour trouver un village blanc, vous quittez le blanc pour le bleu... Ce pays est d'une malice inouïe.
Ici, c'est plus que loin, c'est ailleurs.
»

Le Lac de Sainte-Croix.

Le plus vaste des lacs du Verdon et le second lac artificiel de France, après celui de Serre-Ponçon.


Le plus vaste des lacs du Verdon et le second lac artificiel de France ! Dès 1905, Édouard-Alfred Martel étudie le potentiel hydraulique du Verdon. La mise en eau du Lac de Sainte-Croix, commencée en 1973, s'est achevée en 1975 en atteignant la cote 482. Les flots, en submergeant la vallée, engloutissaient également l'ancien village des Salles sur Verdon, reconstruit sur un plateau proche. Mais avec lui disparaissaient également dans les eaux de jade la source de Fontaine l'Evêque et des grottes du paléolithique, ainsi que le pont d'Aiguines datant du Moyen-âge... Des trésors que le progrès sacrifiait à l'histoire.

Le lac de Sainte-Croix couvre une superficie de 2200 ha (10 km de long pour 3 km de large), limitée au sud par le barrage hydroélectrique de Sainte-Croix et au nord par le pont de Galetas, lieu où le Verdon vient alimenter le lac. Le barrage (de type voûte mince), construit à l'entrée des gorges de Baudinard, retient 760 millions de mètres cubes d'eau et son usine hydroélectrique produit sur une année plus de 150 millions de KW/H. Il alimente en eau potable Aix, Marseille et Toulon et en électricité plusieurs
des villes situées à sa proximité.
On y pratique tous les sports nautiques (les moteurs thermiques sont interdits) à partir de trois bases nautiques situées à Bauduen, Les Salles et Sainte-Croix. Baudinard sur Verdon, idéalement placé, vous permet de profiter de toutes ces installations. Le lac est également utilisé pour le ravitaillement en eau des canadairs qui interviennent en cas d’incendie.


Webmaster :
©2017, Site officiel de Baudinard sur Verdon.