FR EN

Parcours découverte

La route (et les chemins) des oliviers

Arbre mythique méditerranéen, l’olivier a été introduit en Provence par les Grecs, il y a près de trois mille ans.


Les oliviers de Provence, une saveur et un fruité exceptionnels ! Partez à la découverte de l’olivier qui pousse dans nos collines provençales, cette implantation confère à l’huile une saveur et un fruité exceptionnels. Les producteurs vous conteront son histoire, sa culture…Ils vous conduiront dans leurs oliveraies, à la découverte des moulins et vous initieront à la dégustation des différents arômes de l’olive.

Symbole de paix entre Dieu et les hommes, l’olivier est le premier arbre qui ait émergé des flots, indiquant à Noé que la vie pourrait reprendre sur la terre.
En Grèce, au temps d’Homère, le bois d’olivier servait à faire du mobilier. On consomme également le fruit, l’olive, dont on tire l'huile d’olive vierge, reine de la gastronomie provençale. A savourer en arrosant délicatement la « roustide » (tranche de pain grillée et aillée), ou encore liant la « tapenade », ce délicieux mélange d'olives noires, de filets d’anchois et de câpres, que l'on pile et que l’on déguste sur du pain grillé à l’apéritif...
L’huile d’olive est aussi utilisée depuis des millénaires pour l’alimentation, pour l’éclairage, pour les soins du corps et pour les besoins du culte. Dans le monde antique et byzantin, l’huile était considérée comme un médicament contre de nombreux maux : blessures, fièvres, névralgies, empoisonnement, maux d’estomac, maladies de peau. Plus tard, l’huile est utilisée dans l’industrie : traitement de la laine en Angleterre, fabrication de savons à Marseille.

Les oliviers fleurissent au printemps. Puis, murie au soleil, l’olive se récolte au moment des premiers froids : verte pour la table dès septembre, noire en pleine maturité pour la table ou pour l’huile jusqu’en février (la distinction entre olive verte et olive noire n’est pas due à une La récolte se fait encore souvent à la main... différence d’espèce mais à des époques de cueillette différente). La récolte se fait encore souvent à la main dans les petites exploitations provençales.

Il existe un grand nombre de variétés d'oliviers (environ 200). Une vingtaine est régulièrement cultivée en France.
En voici quelques unes :
  • Aglandau ou Verdale de Carpentras : lors de sa récolte après maturité (passage au rouge vineux puis au noir), la proportion d’olives encore vertes est importante ; cette particularité confère à l’huile une coloration d’un vert soutenu qui à contribué à sa bonne réputation. Variété vigoureuse et à bon rendement l’Aglandau produit une huile renommée, caractérisée par la typicité de ses arômes et appréciée des plus fins palais. Ardente et fruitée, intense lorsque l’huile est nouvelle, puis douce, avec des arômes de fruits secs (amande) et d’artichaut.
  • Belgentiéroise : sa culture est limitée à la vallée du Gapeau dans le Var. Elle est précoce puisqu’on peut la préparer dès le 20 août.
  • Bouteillan : caractérisée par une croissance très rapide, son rendement en huile est élevé. Elle résiste bien au froid et est cultivée principalement dans le Var et dans des zones irriguées.
  • Cayon : une des principales variétés du Var, donnant une huile douce, au fruité dominé par des arômes de tomate.
  • Picholine : principale variété de la région de Nîmes, utilisée pour la production d'olives vertes et donnant une huile très fruitée, d’excellente qualité, à la fois légèrement amère et hautement aromatique. C’est la variété la plus cultivée en France (Gard, Bouches du Rhône et Var). Récoltée dès fin septembre, elle convient aussi en noir.
  • Il existe plus de 200 variétés d'olives.
  • Petit Ribier : variété répandue du centre Var à l'ouest des Alpes-Maritimes, sous différentes dénominations, donnant une huile très appréciée. Ne pas confondre avec le Gros Ribier, peu productif. Ce nom peut provenir de "ribe", qui signifie bord de terrasse.
  • Salonenque ou Plant de Salon : originaire de Salon de Provence, elle est très cultivée dans les Bouches du Rhône, et on en trouve aussi dans le Var et dans le Vaucluse, est très productive, constante et résistante. idéale pour faire des olives vertes, notamment les « olives cassées de la Vallée des Baux-de-Provence » (AOC), sa récolte se déroule de septembre jusqu’en octobre.
  • Tanche : variété connue uniquement dans la région de Nyons, et seule variété à pouvoir être utilisé pour la production d'huile d'olive de Nyons (AOC). La Tanche est très recherchée, elle est très généreuse en huile et utilisée en confiserie.
  • Le choix de la variété dépendra de la destination finale du fruit : olives de table ou huile d'olive ou les deux. L'olive de table (ou olive de conserve, ou olive de bouche) est le nom générique de l'olive destinée à être consommée. Récoltées avec un soin tout particulier, les olives destinées à la table sont contrairement à celles destinées à l'huile pratiquement récoltées une à une. L'appellation olive de table (AOC) implique une certaine grosseur du fruit. Outre le calibre qui se mesure au nombre d'olive aux 100 grammes il y a le contenu en sucre, en huile et la consistance de la pulpe.

    La route de la Truffe

    La truffe a fait du Haut-Var, sa terre de prédilection. Pas étonnant donc, que l'on vous propose dans ce département, la "Route de la Truffe" qui passe par Baudinard.


    La truffe, convoitée depuis que le monde est monde... La Tuber Melanosporum, ce champignon souterrain, si mystérieux, est apprécié et convoité depuis que le monde est monde. Voici quelques titres de noblesse qu'on lui donne : le diamant noir, la perle noire, l'Impératrice souterraine, le joyau de la gastronomie, le diamant parfumé, la belle ténébreuse, la bonne fortune du ciel...

    La véritable truffe du Verdon, appelée la "rabasse" en provençal, se trouve aux abords de cette célèbre rivière qui lui apporte tout ce dont elle a besoin pour arriver, à maturité, à une qualité exceptionnelle ; Un climat méditerranéen associant de fortes chaleurs d'été, quelques bonnes pluies d'orage, des hivers froids, ainsi que des sols secs et caillouteux, à la teneur en argile et calcaire voulue.

    Les marchés aux truffes, pour les fins connaisseurs. Il faut emprunter la Route de la Truffe dès les premières gelées et pas plus tard qu’à la fin février pour découvrir ce fameux champignon et en déguster l'inestimable saveur.
    Tout au long de votre parcours, le symbole de la Route de la Truffe vous aide à vous orienter. Mais il est aussi garant du bon accueil que vous réservent hôteliers, restaurateurs et commerçants dans les villages que vous visitez.
    Pour vous initier aux délices des truffes, certains villages du Var, organisent des journées de la truffe. C'est l'endroit idéal pour découvrir tous les secrets de ce mystérieux trésor. (Aups, Lorgues, Vidauban, Les Arcs sur Argens, ...).
    A ne pas manquer également les marchés à truffes à proximité de Baudinard et fréquentés par les fins connaisseurs (Aups, Riez, ...)

    Les routes de la lavande

    Elles sont faciles à repérer... elles sentent bon !!!


    Elles sillonnent les champs d'une éclatante couleur bleu mauve et traversent de superbes petits villages entourés de collines baignées de soleil.
    L'été, la Provence fête la lavande... Profitez-en pour aller à la rencontre des producteurs et artisans ; découvrir la liqueur ou la glace à la lavande ; retrouver la saveur du miel, des bonbons et des tisanes ; et vous enivrer de son parfum unique et exceptionnel à partir d'huiles essentielles, d’eau de toilette, de savonnettes ou encore de fleurs séchées.

    Faites la route de la lavande au meilleur moment, allez y juste avant la période de récolte, c'est-à-dire de début juillet à fin août... attention si la saison a été sèche, la récolte peut être avancée.

    Fêtes locales et animations diverses célèbrent la lavande durant la période de récolte, notamment :
    • La fête de la lavande à Valensole
    • La fête de la lavande et du miel à Riez
    La lavande, parfum de provence... Il existe trois variétés de lavande :
    • La lavande fine ou vraie : elle se rencontre à l'état naturel ou en culture sur les collines sèches entre 600 et 1500 mètres. Elle donne une essence raffinée très appréciée pour ses qualités aromatiques.
    • L'aspic ou grande lavande : elle pousse à l'état sauvage et spontané jusqu'à 600 et 800 mètres d'altitude. Son essence très camphrée est utilisée dans les peintures et vernis.
    • Le lavandin : espèce hybride issue du croisement de lavande vraie et d'aspic qui ne se reproduit que par bouture. Le lavandin est recherché et cultivé pour ses qualités de résistance et de rendement. C'est la lavande la plus couramment plantée dans les jardins de Provence. Il existe plusieurs variétés de lavandin (grosso, abrial, super, etc.)
    Suivre les routes de la lavande, c’est aller à la découverte d’une tradition qui, depuis des siècles, a façonné les paysages de la région de Baudinard.

    La route des miels

    Le Var est un véritable jardin d'Eden pour les abeilles butineuses. Un paradis où se côtoient les champs de lavandes, les garrigues de thym et de romarin, les vallons bordés de châtaigners, les lisières parsemées de bruyère sauvage, qu'un soleil généreux couvre de ses rayons bénéfiques.


    La lavande, parfum de provence... En Provence, les apiculteurs pratiquent depuis fort longtemps la transhumance. Elle consiste à déplacer les ruches en suivant les floraisons et se déroule la nuit, parfois sur des centaines de kilomètres. Elle permet aux apiculteurs de récolter des miels très variés.
    Sur la route des Miels, vous irez à la rencontre des apiculteurs toujours heureux de vous faire partager leur passion. A proximité des exploitations, des panneaux spécifiques portant la mention "Exploitation Agricole" vous aideront à vous repérer.
    Leur travail s'effectuant pour l'essentiel en extérieur, n'hésitez pas à les appeler afin de vous assurer de leur présence.
    Au fil des saisons, les abeilles colorent le miel de parfums différents et chaque version révèle un goût particulier.

    De nombreuses variétés de miel sont confectionnées aux alentours de Baudinard... Des miels, il en existe pour tous les goûts ; poly floraux ou mono floraux; choisissez les saveurs que vous préférez parmi les nombreuses variétés des miels du Var : Lavande - Tilleul - Thym - Romarin - Acacia - Châtaignier - Chêne - Montagne - Arbousier - Oranger - Citronnier - Bruyère - Toutes fleurs de Provence - Framboises - Garrigue.
    Il faut noter que l'on trouve dans le Var deux des trois miels français reconnus par un Label Rouge. Il s'agit du miel de lavande, et du miel toutes fleurs de Provence.

    Directement de la ruche à la table, il existe d'autres produits 100% naturels tels que le nougat noir traditionnel et le nougat blanc, les pains d'épices, l'hydromel (vin de miel), les bonbons au miel...sans oublier la fameuse Gelée Royale aux vertus incomparables.


    Webmaster :
    ©2017, Site officiel de Baudinard sur Verdon.